Essence ou diesel : Comment choisir ?

Où acheter une voiture d’occasion pas chère ?
septembre 10, 2018
Faut-il encore acheter une voiture en diesel ?
septembre 10, 2018

Si à l’origine, les moteurs diesel ont d’abord été comme très polluants et peu confortables, ce type de motorisation a séduit les Français et ces autos ont dominé le parc automobile. Si une voiture fonctionnant au diesel coûte plus cher à l’achat, ces types d’autos séduisent le consommateur par l’économie réalisée sur le carburant sur le long terme. Comparés à la voiture à essence, ces bolides sont souvent plus abordables et moins polluants.

Toutefois, ces voitures à motorisation à essence sont compliquées à entretenir et plus gourmandes en carburant sur le long terme. Pour plus de renseignements sur ces types d’autos, voici un guide de comparaison pour aider les consommateurs à faire le choix entre essence ou diesel.

Quelles sont les différences entre le diesel et l’essence ?

Le principe de la motorisation diesel est qu’elle fonctionne grâce à l’autocombustion. Ce système permet d’éviter l’emploi d’un allumage commandé par des bougies. Les compressions qui se déroulent dans ces moteurs sont plus importantes et peuvent faire monter la chaleur jusqu’à la combustion du carburant. Dans ces conditions, l’huile peut s’enflammer seule dans les cylindres lorsqu’elle est aspirée par le reniflard et le turbo.

Concernant le moteur essence, le mélange carburant/air est plus homogène et régulièrement réparti dans la chambre. Si en 2012, les voitures fonctionnant au diesel représentaient plus de 70 % du marché, il n’est désormais que 40 %. De plus en plus d’automobilistes décident d’investir dans des voitures à essence à cause de nombreux inconvénients du diesel (restriction, pollution, interdiction…). Pour tester l’efficacité des véhicules, des chercheurs ont mesuré la consommation sur des marques d’autos diesel et essence dans différentes situations : autoroute, route, en ville, circulation normale, une allure soutenue sur autoroute pour un VUS compact ou un embouteillage urbain pour une citadine.

Ainsi, lors d’un cycle sur la sévérité d’embouteillage la Clio TCe 90 consomme 8,4 l d’essence pour 100 km parcourus alors que la dCI 90 5,9 l de carburant diesel pour 100 km. Faciliter la conduite d’une voiture à essence ou à diesel en ajoutant certains accessoires comme le coussin lombaire qui permet de profiter d’un massage tout en conduisant. Les conducteurs qui ont du mal à exécuter un créneau pourront équiper l’auto de radar de recul. En achetant des chandelles de levage, on peut réaliser soi-même la vidange de son véhicule.

Coûts et budgets

Le prix des voitures à essence coûte de 5000 €/an à 9900 €/an lorsqu’il s’agit de modèles courants. Ce montant est obtenu en prenant en compte le prix de l’essence ainsi que la différence achat-reprise. D’autres critères peuvent également influer sur le calcul du prix : le carburant, l’assurance, entretien aux kilomètres… selon cette étude, la voiture la moins chère à l’année est la Dacia Logan. Ces véhicules fonctionnant au diesel ne coûtent que 4912 € TTC pour 8638 km/an. Pour faire davantage d’économies, le conducteur pourra trouver des modèles d’occasion en achetant cette voiture en utilisant la prime de reconversion.

La Renault Clio est un véhicule fonctionnant à l’essence, il est apprécié par les automobilistes pour son coût très avantageux. Selon une étude, pour 8638 km parcourus en un an le montant de l’auto s’élève à 6063 €. Cela représente 0,702 € par kilomètre. L’heureux propriétaire de Renault Clio devra prévoir un budget de 6316 €/an. La voiture la moins chère aux kilomètres est la Peugeot 308. Le prix moyen aux kilomètres de ce diesel est de 0,532 €/km.

Où trouver ces voitures ?

L’achat d’une voiture neuve ou d’occasion peut se faire de particuliers à particuliers. Pour faciliter cette démarche, on peut choisir d’acheter son véhicule sur Internet. Plusieurs portails se sont spécialisés dans l’accompagnement de l’achat de biens entre particuliers. Leur objectif est de sécuriser la transaction et rassurer les acheteurs et les vendeurs. Il est également possible de trouver l’auto de ses rêves grâce au courtage. Il peut être intéressant de faire l’acquisition d’un véhicule à l’étranger.

L’Allemagne par exemple est connue pour ses tarifs attrayants sur des véhicules de marque Audi, Volkswagen… L’Italie est un pays connu pour les tarifs abordables par rapport au reste de l’Hexagone. Le souci est que les papiers nécessaires pour les formalités concernant l’achat de ces autos sont contraignants. Lorsque l’on fait appel à un service de courtier, il faut être attentif et s’assurer que ces spécialistes ne surfacturent pas des frais supplémentaires qui risquent d’augmenter le coût des commissions. En recherchant le courtier automobile qui effectuera l’achat, on peut découvrir les agences impliquées et passionnées de voiture à l’étranger.

L’avantage avec l’intervention d’un courtier local est qu’il est possible de négocier le coût du projet. Cette démarche permet aux clients d’annuler régulièrement le coût du courtage. Acheter une voiture à essence ou à diesel chez un concessionnaire inclut des frais supplémentaires au prix de l’auto. Le conducteur devra inclure d’autres frais comme : l’immatriculation de la voiture si elle est neuve, la mise en route, la souscription à une assurance, le plein de carburant, le coût des accessoires…

Article qui pourra vous intéresser sur cette thématique : Achat de voitures pas chères, neuves et occasions.